Un test d'apnée du sommeil à domicile

Vous réveillez-vous fatigué, ou peut-être avec un mal de tête ou la bouche sèche ? L'apnée obstructive du sommeil pourrait en être la cause. Cela se produit lorsque votre respiration est interrompue pendant le sommeil, souvent pendant plus de dix secondes. Si vous souffrez d'apnée du sommeil, la relaxation des muscles de la gorge se combine avec un rétrécissement des voies respiratoires pour interrompre la respiration.

Un test d'apnée du sommeil à domicile peut vous convenir si vous présentez des signes d'apnée obstructive du sommeil, tels qu’un partenaire de sommeil signalant que vous ronflez, grognez ou haletez pendant votre sommeil, un sommeil perturbé, de la somnolence diurne. Dans ce cas, discutez avec votre fournisseur clinique de vos options, surtout si vous êtes en surpoids ou obèse. Voici quelques conseils qui pourraient vous aider à réussir votre test d’apnée du sommeil.

La surveillance de la respiration

Le test d'apnée du sommeil à domicile est un moyen simple et économique de déterminer si vous avez du mal à respirer. Un test d'apnée du sommeil à domicile est un moniteur respiratoire très simplifié qui suit votre respiration, vos niveaux d'oxygène et votre effort respiratoire lorsque vous le portez. Il ne capture pas entièrement ce qui est surveillé avec une étude du sommeil pendant la nuit.

Un test de sommeil est destiné à évaluer un patient pour l'apnée du sommeil, et il surveille les paramètres respiratoires, pas le sommeil lui-même. Le test de sommeil n'analysera pas la durée de votre sommeil léger ou profond, par exemple. Au lieu de cela, il mesurera les pauses et l'absence de respiration, l'effort nécessaire pour respirer et si votre respiration est profonde ou superficielle.

Cela doit être prescrit pas le médecin

Ce n'est pas un test en vente libre. Votre médecin de soins primaires ou un médecin d'une clinique du sommeil peut le commander pour que vous l'utilisiez à la maison. Vous devriez alors vous servir des capteurs pour détecter les schémas respiratoires.

Les capteurs comprennent une petite sonde au-dessus de votre doigt qui mesure les niveaux d'oxygène. Vous insérerez un autre masque avec des tubes dans vos narines et le fixerez autour de vos oreilles, comme un masque à oxygène. D'autres capteurs sont placés sur votre abdomen et votre poitrine pour mesurer leur montée et leur descente au fur et à mesure que vous respirez.

Ne vous attendez pas à une solution miracle

Après le test, vos résultats seront examinés par un technologue du sommeil et envoyés à votre médecin. Si les symptômes persistent, votre médecin pourrait recommander une étude en laboratoire. Les tests à domicile peuvent parfois être inexacts : par exemple, vos capteurs peuvent tomber pendant la nuit. Dans un laboratoire, un médecin est sur place pour vous surveiller.

Tous les troubles du sommeil ne sont pas caractérisés par des troubles respiratoires. Si vos symptômes persistent, vous ne souffrez peut-être pas d'apnée. D'autres problèmes de sommeil courants qui n'affectent pas les voies respiratoires comprennent les troubles du mouvement qui provoquent une agitation nocturne ou la narcolepsie, un trouble neurologique qui affecte les cycles veille-sommeil du corps et provoque une somnolence excessive. Votre médecin peut travailler avec vous pour déterminer la cause.